Emmanuel Guizzo

SAMEDI 14 DECEMBRE 2013  A LYON

à 20h00, durée de la conférence : 2h30 environ.

Pour des raisons pratiques, il est conseillé d’arriver au moins 15 minutes avant la conférence.

NOUS AVONS LE PLAISIR D'ACCUEILLIR :

JEANINE ET EMMANUEL

TITRE DE LA CONFERENCE :

 L'HISTOIRE EXTRAORDINAIRE DE DEUX RENCONTRES  

Et de deux destins bouleversés.
1) La rencontres avec des êtres de l’espace.

L’histoire commence en 1954 avec la famille Bignon qui est témoin de l’atterrissage d’une soucoupe volante à Cusset (03). La famille est en promenade et, cachée derrière un talus, elle assiste muette d’étonnement, à moins de 100 mètres, à l’atterrissage d’une soucoupe volante. Personne n’en dira mot et l’incident restera enfoui dans les mémoires jusqu’en 1983.

Jeanine Lajeunesse, 7 ans à l’époque, se rappelle encore très bien du lieu, des silhouettes qui sont sorties du centre de ce vaisseau par une échelle puis sont remontées dans la soucoupe qui s’est envolée sans bruit. Jeanine va sans le savoir, être « informée » (un programme sera comme « téléchargé » dans l'esprit de Jeanine) par ce contact rapproché avec ces intelligences extraterrestres. Tous les événements qui vont suivre découlent de cette « histoire vraie » et toutes les découvertes à venir d’Emmanuel Guizzo seront issues de toute évidence d’une « décompression » de ce programme d’information.

2) La rencontre avec Emmanuel.En 1983, Emmanuel Guizzo poussé par son destin, rencontre Jeanine à Roskoff dans un stage de Yoga.

A l’époque il ne connaît rien aux médecines douces. C’est une « voix » qui va imposer à Jeanine de « s’occuper de lui ». Après avoir étudié son thème astrologique, elle conseille à Emmanuel Guizzo de rentrer dans une école d’ostéopathie qui vient de se créer : l’école Poyet. Et, pour ce fils de commerçant qui voulait devenir comédien, c’est une révélation. Pratiquant parallèlement le Yoga Danse et l’Ostéophonie, deux techniques créées par Jeanine, il va aller très vite dans l’apprentissage de la technique ostéopathique fluidique qu’il va consolider par des études d’acupuncture et d’homéopathie dans l’école de Robert Courbon. Il apprend également l’astrologie. Mais des informations étranges qu’il perçoit dans ses mains lors de manoeuvres ostéopathiques crâniennes demandées dans l’école, vont le perturber jusqu’à la fin de ses études….

Les conférenciers :

Mme Jeanine La Jeunesse est l’auteur de la Danse Biotique et de la Danse des Chakras. Elle est aussi la créatrice du Yoga-Danse, de la Danse et Gym Biotique, et de l’Ostéophonie. 
Confidences : Ma « vie spirituelle » est en fait une vie d’expériences sur mon corps et mon esprit qui m’ont amené à des états modifiés de conscience.
Depuis le plus loin que je puisse remonter dans ma mémoire, j’ai toujours su intérieurement que l’homme était autre chose qu’un « programme » matériel et animal destiné à se nourrir, procréer et inventer des moyens matériels pour habiter l’espace qui l’entoure le plus loin possible sous la houlette d’un Dieu Imaginaire, barbu, rédacteur de textes sacrés et acteur de miracles et ceci, qu’il se nomme, Jésus, Moïse ou Mahomet.

Quelques petits phénomènes et évènements dans l’enfance et l’adolescence m’ont guidés dans ma quête sur ce qui pouvait être un programme plus « intelligent » dans la destinée humaine.
La Musique, le Judo et le Yoga, le Bouddhisme tibétain, la méditation et la philosophie Hindoue m’ont apporté chacun des réponses et à chaque fois une connexion de plus en plus étroite entre le corps et l’esprit et la conviction que la destinée humaine n’était qu’une « école » où des milliers de cours différents existaient et qu’ils n’étaient accessibles qu’en fonction de la programmation karmique de chacun. L’Astrologie m’a permis de confirmer tout cela à mon niveau de connaissances.

Un état modifié de conscience peut arriver au cours de n’importe quelle expérience physique faite sur ce que j’appelle l’Orthofréquence.

L’Orthofréquence est la  connexion totale entre l’énergie physique, l’énergie mentale et l’énergie cordiale (le détachement de l’action), qui permet de « vibrer » sur sa fondamentale, ce moment privilégié « d’absence » qui projette dans un état de vide quantique. C’est la remise en équilibre de son être.
Je crois que j'ai résumé, l’essentiel de mon vécu « spirituel ».

Dans mes cours, autrefois, je disais que le spirituel était la récompense quand on avait bien travaillé, la preuve que notre travail était sur l’axe de la lumière ; la verticalité qui permet de
se caler sur l’Axis Mundi des alchimistes.

Quelques uns de mes Maîtres à penser ont été, entre autres, Sri Aurobindo, Dane Rudhyar, Deshimaru, Durkeim, Maître Uschiba, Jigoro kano, Carl Orff, Pythagore, Ayengar, le Soufisme, Ajit Sarkar, Gabriel Monod Herzen.Je me suis toujours enquise de m’imprégner des philosophies qui sous tendaient les techniques que j’apprenais, que ce soit la Musique, le Judo, le Yoga ou le Kyudo (tir à l’arc japonais). De toute ces techniques et leurs philosophies j’ai essayé d’en ressortir l’essence pour en faire une synthèse moderne et oriento-occidentale, que j’ai appelé, Yoga-Danse, Danse Biotique, Ostéophonie. Suite à ma rencontre avec le 3ème type (RR3) comme l’on dit maintenant, j’ai gardé une très grande méfiance vis-à-vis de mes enseignements scolaires, des enseignants eux-même et des gens en général. Donc une assez grande solitude.

Un sentiment de doute également sur tout ce qui m’était dit ou enseigné intellectuellement. Le fait de garder pour moi ce que j’avais vu et l’interdiction qui m’était faite de ne le divulguer à personne sous peine de problème avec la société, a fait que toujours dans toutes les situations, je savais qu’une partie de la réalité de l’existence n’était vécu et je n’ai eu de cesse que de découvrir le caché de ce quotidien vécu par chaque quidam.

Je me posais toujours la question de savoir si d’autres que moi avaient une autre idée de la vie, de ses tenants et aboutissants. Je tentais quelques questions autour de moi sur le pourquoi de la vie humaine et quelles étaient les vraies obligations de l’être dans ce monde.

Les réponses qui m’étaient faites étaient loin de me satisfaire, et je raisonnais à 12 ans loin des sentiers des enfants de mon âge, et je me souviens que pour la retraite de ma communion privée, à la suite de mes pensées sur la religion, ses symboles, ses paraboles,  mon camarade de retraite m’a dit perdre la foi !

J’étais à la recherche du monde non décrit, plus intérieur et puissant, peut-être comme celui qui avait amené ces êtres dans ce vaisseau spatial ?

Toujours est-il que toutes sortes d’événements me sont arrivés pour me conduire à rencontrer des gens qui m’ont parlé de cette énergie qui nous animait et qui pouvait nous transcender de notre vivant si on travaillait bien ou alors, qu’il fallait attendre le moment de la mort pour le vivre et le comprendre après, dans le « champ des morts ».
Le souvenir de cette rencontre du 3ème type était enfouie dans ma mémoire, mais ma vie a été une quête permanente de la réalité pleine, donc pour moi, le moteur de la vie, l’expérience du vide, de l’au delà ? je dirai plutôt d’une autre forme de vie ; les éléments, extérieurs et intérieurs, leurs mouvements...
Jeanine La Jeunesse.

BioticTV
contact@biotic.tv
Mr. Emmanuel Guizzo est l’auteur de nombreux livres dont les principaux sont :
. Biopsychanalyse, à la découverte de sa fondamentale.
. Effacer la mémoire des stress.
. Essai sur la mécanique cosmique de l’inconscient.
. Pour une Naissance Biotique, « une autre façon de naître ».
. Rencontre avec un Enfant Lumière.
Tous les livres sont publiés aux Editions CELENA.


Conférence Jeanine La Jeunesse et Emanuelle Guizzo

%TW-SHARE%

« Aucun problème ne peut être résolu sans changer le niveau de conscience qui l'a engendré » Albert  Einstein
© Copyright Rencontres des Sciences et de l'Inexpliqué. Tous droits réservés.