Objectifs des RSI


Dans le cadre de notre cycle de conférences organisées à Lyon, nous nous proposons de réaliser deux objectifs principaux :

1) ETABLIR DES LIENS ENTRE LES SCIENCES ET L’ETUDE DES PHENOMENES INEXPLIQUES.


Nous avons en effet l’ambition d’instaurer une sorte de « dialogue » et un échange que nous souhaitons fructueux entre les sciences classiques (physique, biologie, cosmologie, psychologie, anthropologie, etc..), et l’étude de tous les phénomènes et expériences (expériences de mort imminente ou E.M.I, « magnétisme humain », phénomène ovni, dons psychiques etc..) qui restent pour le moment inexpliqués par ces mêmes sciences.


La science n’est pas achevée. Au contraire, plus elle avance et plus l’immensité de l’inconnu se révèle à elle. Par ailleurs, de nombreux phénomènes et de nombreuses expériences individuelles et collectives restent encore pour le moment auréolées de mystères. Au-delà des croyances, des dogmes et des a-priori, ne faudrait-il pas, justement, établir des liens entre la science et ces faits qualifiés de marginaux, alors qu'ils sont souvent beaucoup plus répandus qu'on l'imagine ? Selon nous, le temps est venu de faire ce rapprochement en toute lucidité et sérénité. Le temps est venu de changer nos paradigmes.


Pour réaliser notre ambition, nous nous proposons d’inviter des scientifiques et des personnalités qui étudient les phénomènes inexpliqués. Nous envisageons aussi, quand cela sera possible, de faire intervenir des témoins directs d'expériences déroutantes, étranges, et pourtant bien réelles, devant lesquelles la science reste muette et désemparée.  

2) RECONCILIER SCIENCE ET SPIRITUALITE.


Nous avons aussi l’intention d’établir des « passerelles » entre science et spiritualité, c’est-à-dire de montrer que science et spiritualité ne sont pas des domaines de la connaissance antinomiques, mais qu’ils peuvent, au contraire, se compléter pour mieux nous faire appréhender la totalité du réel. Tout en reconnaissant que chacun de ces domaines a son champ d'étude et de réalisations qui lui est propre, nous pensons qu'il serait bénéfique, indispensable et même urgent, pour l'un comme pour l'autre, de rechercher l'ouverture et le dialogue avec respect et humilité.   

Dans les siècles passés, la science et la spiritualité ne faisaient pas « bon ménage » si je puis dire. Les scientifiques pensaient que la spiritualité étaient irrationnelle et relevait d’une sorte de pensée « magique ». La science estimait que la spiritualité ne pouvait pas représenter un objet d’étude sérieux. Heureusement, cette époque est révolue. De nos jours, nous observons un mouvement (un courant de pensée) qui tente de tisser des liens entre science et spiritualité. Les représentants qualifiés de différentes traditions spirituelles (moines bouddhistes et chrétiens, yogis) fréquentent désormais les laboratoires. La méditation profonde et les expériences de mort imminente par exemple, intéressent beaucoup les chercheurs en neurosciences.

L’intérêt de cette collaboration se justifie par le fait que notre vision de la réalité et de la conscience est bouleversée. Il est aujourd’hui admis que les découvertes les plus récentes dans le domaine de la physique quantique semblent rejoindre les expériences et les intuitions des grands mystiques du passé ainsi que les enseignements des anciennes traditions. Cette convergence inattendue est un signe fort qui doit nous inciter à aller plus loin. Nous pensons qu’il faut poursuivre nos efforts pour que science et spiritualité puissent avancer « main dans la main » si je puis dire, dans un respect mutuel, afin d’approfondir et d’unifier notre vision de l’Homme et de l’Univers.

Pour réaliser ces deux objectifs que nous savons être très ambitieux, nous organisons des conférences qui d'une certaine façon matérialisent « LA » rencontre entre les sciences et les phénomènes inexpliqués. Lors de nos conférences, nous voulons donc établir deux types de rencontres qui sont complémentaires : 

a) Premièrement, créer une rencontre chaleureuse entre un public intéressé et une personnalité reconnue soit pour ses connaissances et son expertise dans une discipline particulière, soit pour avoir vécu une expérience étrange, mais est bien réelle, mais qui n'a pas encore trouvée d'explication scientifique définitive. 

b) Deuxièmement, créer la rencontre entre des domaines de la connaissance qui peuvent se féconder mutuellement et ainsi apporter une vision unifier de la Connaissance. 

L'état d'esprit dans lequel nous entendons travailler est celui du respect et de l'ouverture. Nous ne cherchons aucune polémique. Nous respectons les démarches, les travaux, et les expériences de tous nos invités. Nous avons à coeur de partager avec le plus grand nombre les connaissances acquises dans les domaines qui sont les nôtres, sans dogmatisme ni parti pris. Nous souhaitons unir au lieu de diviser, rapprocher au lieu d'éloigner. Au-delà des débats intellectuels et théoriques, nous plaçons la relation humaine au centre de nos préoccupations. Ce qui importe en définitive, c'est que des hommes de tous horizons intellectuels puissent se rencontrer dans la bonne humeur et la joie d'être ensemble.

Daniel Robin.

Organisateur des Rencontres des Sciences et de l'Inexpliqué.



« Aucun problème ne peut être résolu sans changer le niveau de conscience qui l'a engendré » Albert  Einstein
© Copyright Rencontres des Sciences et de l'Inexpliqué. Tous droits réservés.